peperonity.com
Welcome, guest. You are not logged in.
Log in or join for free!
 
Forgot login details?

For free!
Get started!

=> Emoustillée (1f-1h) | histoires


=> Emoustillée (1f-1h)
ils se glisserent tous les deux dans leurs draps frais ils revenaient d'un aperitif plutot arrose de chez des amis.A entendre les ronflements qu'il emetta aussitot, elle se douta que ce soir, il ne risquait pas d'etre operationnel ! Dommage, se dit'elle, l'alcool a plutot tendance a l'emoustiller dans son cas, et ce soir, elle brulait de le sentir en elle Le feu lui irradiait la totalite du ventre."je ne peux pas esperer dormir dans cet etat, tant pis pour lui, je m'occuperai de moi toute seule ! ".Elle se cala sur le dos, ecarta doucement ses jambes, et sa main glissa tres vite entre ses cuisses elle caressa doucement la fine toison qui ornait son pubis,ses doigts entamaient de rapides cecles autour de son clitoris, trop sensible pour le moment Puis elle les fit glisser le long des petites levres sans en forcer l'entree,, juste pour juger de l'humidite de son vagin et pouvoir sentir palpiter ses petites levres gonflees de desir Elle remonta vers son bouton d'amour pres!
que douloureux.Elle essayait de contenir sa respiration qui devenait haletante, afin de ne pas reveiller son compagnon Tous ses muscles se tetanisaient Elle essayait de ralentir le rythme, mais le desir est trop fort Le majeur appuye juste au dessus de son clitoris,les rotations et le frottement de la peau qui le recouvre lui permet de l'exciter sans trop l'agresser.Les muscles de son vagin ne cessent de se contracter de plus en plus.elle se mordit la levre, et arreta de respirer Elle se concentrait uniquement sur son bas ventre, qu'elle sentait proche de l'explosion Sa tete se vide,seul le compte a rebours de son plaisirs'egrenait au rythme de ses respirations Elle ecarta un peu plus ses cuisses, et frottait toujours aussi frenetiquement son bouton de desir Enfin, l'explosion eu lieu Ses yeux se plisserent, elle souffla tout l'air de ses poumons, mais toujours en silence.Les spames de son vagin battaient la chamade, son coeur suivait la meme cadence, et ses doigts a!
ccompgnaient le battement de tout son corps par des pressions plus appyuees sur son clitoris Elle continua en ralentissant le rythme, jusqu'a s'endormir la main calee entre ses cuisses ruisselantes de sa cyprine


This page:




Help/FAQ | Terms | Imprint
Home People Pictures Videos Sites Blogs Chat
Top
.